Fatigue visuelle

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Les écrans mettent nos yeux à cran

À cause de la multiplication des écrans, tout comme du temps passé en leur compagnie, les muscles de l’œil sont sollicités à outrance et font preuve d’une lassitude de circonstance : la fatigue visuelle.

 

Un tiers de la population visuellement fatiguée

Les derniers rapports de l’Asnav focalisent sur ce phénomène de société : 29% des Français exerçant une activité régulière et prolongée sur un écran trainent de la paupière, souffrent de mal au crâne, ont la vision parfois trouble, et se frottent des yeux qui picotent, rougissent ou s’assèchent.

Toute la famille concernée face aux écrans

1h50 à 2h15
(en moyenne)
face aux écrans

 

Mais si les symptômes touchent particulièrement les plus jeunes (40% des 16-24 ans), la fatigue visuelle affecte aussi le reste de la famille, dont chacun des membres passe de plus en plus de temps (de 1h50 à 2h15 en moyenne) scotché à son smartphone,
sa tablette, son ordinateur, sa console ou sa télévision.

Pourquoi tant d’épuisement ?

Pour nous permettre d’y voir clair et net, les muscles de nos yeux balaient à des vitesses variables les zones plus ou moins éclairées que nous observons toute la journée. Nous ne nous en rendons pas toujours compte, mais quand ils se retrouvent face à un écran, nos yeux clignent moins fréquemment. Et sans battements de cils régénérateurs et hydratants, c’est la porte ouverte au surmenage, à la sécheresse, à l’irritation et, dans certains cas, à la migraine.

 

Des solutions anti-fatigue et des filtres contre la lumière bleue

Entrecouper son activité de pauses visuelles régulières, prendre soin de toujours se placer à bonne distance de son écran, harmoniser l’éclairage de la pièce dans laquelle on se trouve et ne pas badiner avec le port de ses lunettes ou de ses lentilles… voilà le B.A BA de la lutte contre la fatigue visuelle. Et pour ceux qui se sentent particulièrement sensibles à l’éblouissement induit par la lumière dite « bleue » diffusée par l’ensemble des écrans, il existe aujourd’hui de plus en plus de possibilités de s’équiper de montures à verres filtrants.

trouver un opticiel

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok