Santé visuelle : restons focus

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Le stress, la pollution, la lumière bleue des écrans, un rythme de vie qui s’accélère…
Notre vision est plus que jamais sur le qui-vive. Et pourtant, la préserver est essentiel !
Voici des chiffres qui donnent le tournis…

 

Adoptez les bons réflexes et restez en bonne santé visuelle !

Prendre soin de ma vue

> Contrôler régulièrement sa vue afin de pouvoir dépister à temps un éventuel défaut visuel (myopie, hypermétropie, presbytie, astigmatisme ou daltonisme). 

> Retrouver le plaisir de bien voir en s’équipant auprès de son opticien. 

> Protéger le plus efficacement possible ses yeux du surmenage (méthodes de relaxation, gym et yoga des yeux) et des agressions (montures, verres, filtres et accessoires optiques spécifiques).

 

Prendre soin de la vue de mes proches

> Côté bambins : strabisme, hypermétropie, myopie, astigmatisme…  S’ils sont découverts suffisamment tôt, la plupart des défauts et retards visuels d’un enfant peuvent être corrigés de façon à n’entraver ni son développement, ni sa scolarité.
Pour ce faire, repérez dès le plus jeune âge le moindre signe d’inconfort visuel, tout clignement des yeux fréquent, louchement persistant ou réaction provoquée par l’intensité de la lumière…
Et ne manquez pas d’effectuer les visites de contrôle de la vue correspondant à chaque étape-clé de la croissance de l’enfant.

> Côté seniors : dans la mesure où une vision affaiblie est un facteur à risques multiples (isolement, chutes, accidents domestiques, accidents de la route…), il faut stimuler ses ainés à entretenir avec leur opticien et leur ophtalmologue une relation étroite de surveillance, de prévention, voire de traitement. Les défauts et pathologies à garder en ligne de mire ?  La presbytie, la DMLA, la cataracte et la basse vision.

 

Gardons-les à l’œil !

> La cornée elle corrige les images que nous recevons de façon à leur donner du sens.

> Le cristallin : il permet l’accommodation (passage de la vision de près à celle de loin) ainsi que la mise au point des images sur la rétine.

La rétine : c’est elle qui réceptionne les données visuelles puis qui les transmet à notre cerveau via le nerf optique.

> La maculaelle affine la vision dans notre axe optique de façon à optimiser la lecture, l’écriture, la perception des détails et le rendu des couleurs.

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok