Le sport vu comme un jeu d’enfants

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

L’école, c’est du sport. Trajets, escaliers, roulades, glissades, sauts, dribbles et jeux en tout genre :
la vie d’un écolier est un sport de combat faisant la part belle aux chutes, aux entorses, aux blessures et aux yeux au beurre noir.

 

Jeux de mains, yeux en danger

Les yeux de nos enfants sont exposés au soleil, à la pluie, à la neige et au vent, et menacés de coups, de chocs et d’éblouissements.    Et nous, on ne voit pas toujours le danger venir. D’où l’importance de coiffer leurs minois d’une paire de lunettes aussi performante que résistante, ayant pour mission d’optimiser leur correction visuelle et de maximiser leur protection solaire.

 

Et face au tableau noir ?

L’école c’est aussi sport face au tableau noir ! Considérant que 80 % de l’apprentissage d’un enfant est visuel, il est primordial, en tant que parents, de s’assurer qu’il ne souffre d’aucun trouble de la vision.
Et plus tôt il est détecté, moins il impactera son développement personnel. Car son apprentissage de la lecture, son plaisir d’apprendre, ses résultats scolaires et plus globalement son épanouissement en dépendent.

 

Trop jeune pour les lentilles ?

C’est généralement vers 11-12 ans que les enfants peuvent commencer à alterner lentilles (le jour) et lunettes (le soir).
Dans tous les cas, il faut leur apprendre à les mettre et à les enlever de façon autonome, et à suivre à la lettre les consignes d’hygiène et de soin. BALLON

 

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok