Coach de la vision

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on PinterestEmail to someone

Au fil des âges & de la vue ...

Comme un médecin de famille

La santé visuelle est un enjeu à long terme qui se parcourt au fil des âges et des modes de vie, impliquant un suivi personnalisé, un lien fort et une action rassurante. D’où l’importance de tisser dès le départ avec son opticien une relation basée sur l’écoute, la confiance, la bonne entente, le partage et la fidélité. En considérant son lunetier non pas comme un intervenant ponctuel mais comme un assistant personnel (voire familial), on lui permet d’autant mieux de mettre en œuvre un accompagnement personnalisé, engagé, intelligemment abordé et transparent.

 

Un expert qui vous veut du bien

À la fois garant de notre plaisir visuel, optimisateur de notre équilibre, confident de nos peurs et révélateur de nos envies, c’est parce qu’il se donne les moyens de nous connaître le mieux possible que notre opticien est en mesure de nous apporter les meilleures réponses techniques, commerciales et esthétiques.

 

Les défauts visuels liés à l’âge

COACH

 

 

L’amblyopie

Baisse ou flou atteignant généralement un seul œil, et plus rarement les deux, intervenant dès l’enfance, et pouvant se traiter aisément dans la mesure où elle est dépistée tôt.

 

La myopie

Vision de loin étalée et floue, provoquée par un cristallin trop bombé et trop convergent, entrainant une distance trop importante entre la cornée et la rétine. Corrigeable à l’aide de verres divergents.

 

L’hypermétropie

Vision floue des objets situés à proximité de l’œil, induite par une formation de l’image trop en arrière de la rétine. Corrigeable à l’aide de verres convergents.

 

L’astigmatisme

Vision floue et défaut de perception des contrastes linéaires horizontaux, verticaux et obliques, provoqués par une difformité de courbure de la cornée. Corrigeable à l’aide de verres toriques.

 

La presbytie

Difficulté croissante à voir de près, due à un vieillissement naturel du cristallin entrainant sa perte de souplesse et de bombance. Corrigeable à l’aide de verres progressifs.

 

La cataracte

Baisse progressive de la vue accompagnée d’un trouble de la perception des couleurs et d’une gêne à la lumière, due à une opacification partielle ou totale du cristallin. Corrigeable grâce à une extraction chirurgicale du cristallin.

 

La DMLA

Dégénérescence Maculaire Liée à l’âge entrainant une maladie de la rétine et un affaiblissement partiel des capacités visuelles.

 

La basse vision

Acuité visuelle trop minime pour être corrigée à l’aide de simples lunettes, entrainée par une maladie du vieillissement ou par une malformation congénitale. Corrigeable à l’aide d’aides visuelles mécaniques, techniques ou électroniques.

 

OPTICIEN_long

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok