Écran total

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on PinterestEmail to someone

Des conseils chics & geek pour une vision nettement optimisées.

Smartphones, tablettes, PC, portables et livres numériques : l’avènement des écrans bouleverse notre façon de lire, de nous divertir et de nous informer. Accessibilité des contenus, richesse des possibilités…
On est généralement ravis de pouvoir surfer entre les espaces statiques et les univers dynamiques.
Mais si le digital (web + mobile) nous plonge dans le vif du virtuel, nous offrant à voir du passionnant et de l’irrésistible, il nous inflige par ailleurs des efforts de lecture inhabituels, fauteurs de troubles visuels et générateurs d’inconfort : le Computer Vision Syndrome.

 

Nouvelles postures, nouveaux réflexes

Moult études menées auprès de geeks invétérés, d’utilisateurs d’outils numériques et de personnes travaillant sur ordinateur, font ressortir que près de ¾ d’entre eux souffrent d’une forme ou d’une autre de fatigue visuelle.
Maux de tête, vision floue, yeux secs, irritation oculaire, difficultés à appréhender la luminosité… toute une batterie d’effets secondaires, à prendre au sérieux, et à traiter méthodiquement.
Pour combattre le mal par le bien, il faut commencer par revoir sa posture, de façon à se garantir un potentiel de confort visuel digne de ce nom. Alors même si on se trouve en pleine fusion amoureuse avec son nouvel écran, on reprend ses distances, et on se place à au moins 50 cm (la longueur d’un bras) de ce dernier. Et si en plus on parvient à placer le haut de son écran au niveau de ses yeux, tant mieux. C’est logique, mais ne nous privons pas de le souligner : pas de reflets gênants, c’est forcément plus reposant. Alors quand on peut, on soigne l’éclairage environnant et on repense l’agencement de la pièce. Facile à faire avec un ordinateur, plus compliqué avec un autre type d’écran, et encore plus ardu si on est par ailleurs fragilisé par un défaut visuel, et qu’on a besoin de verres correcteurs.

mailles

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok