Les bonnes solaires pour le soleil d’hiver

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Pour la majorité d’entre nous, les lunettes de soleil évoquent plutôt la plage et les vacances estivales. Pourtant elles sont également très utiles, voire essentielles en hiver.

En hiver comme en été, les rayons UV sont présents, même lorsque le soleil est caché. Même invisibles, ils peuvent être tout aussi nocifs.
Une étude montre d’ailleurs que 42 % des rayons UV atteignent quand même notre système oculaire par temps nuageux. Bien sûr, lorsque le soleil donne, ses rayons sont encore plus déplaisants car ils se reflètent sur les surfaces claires, les routes mouillées ou la neige, provoquant à la fois un phénomène d’éblouissement et de potentielles maladies oculaires. Votre opticien est là pour vous aider à trouver la paire de solaires adaptée à vos activités, à votre vision si vous avez besoin d’une correction et à votre visage évidemment. Car si les solaires vous sauvent la vue tous les jours, elles sont aussi un accessoire de mode incontournable. 

Des indices pour bien choisir vos verres

Évitez les lunettes gadget et achetez toujours un modèle estampillé CE, c’est le repère de confiance ! Les verres doivent être au minimum de catégorie 3. Pour les yeux plus sensibles,
l’indice 4 est conseillé car les verres bloquent quasiment 100 % des UV. Ces derniers sont aussi nécessaires lorsque le niveau de rayonnement des ultra-violets est très
puissant, sur la glace et la neige par exemple. Ils sont toutefois interdits pour la conduite. Question look, vous avez aussi le choix des couleurs. En hiver, les verres gris ou marron sont plutôt recommandés, selon les activités pratiquées. Les premiers atténuent le phénomène d’éblouissement et les seconds augmentent les contrastes, un vrai plus par temps couvert. Mêmes qualités pour les verres teintés jaunes qui ne conviennent cependant pas aux yeux sensibles.

Photochromiques ou polarisants ?

Votre opticien vous parlera de traitements spécifiques pouvant encore améliorer votre confort visuel. Les verres photochromiques se teintent en fonction de la luminosité naturelle à l’extérieur. Ils foncent ou s’éclaircissent rapidement selon le degré de luminosité auquel ils sont exposés. Les verres solaires polarisants sont eux conseillés si vous êtes souvent exposé ou gêné par la réverbération du soleil. Ils constituent un excellent rempart face à l’éblouissement et ont la capacité d’éliminer 99 % des reflets, tout en optimisant la perception des contrastes et des couleurs.

 

Attention aux ultra-violets… ultra violents 

Pas question de choisir une paire de solaires standard car les UV sont plus présents en altitude.
Le rayonnement solaire augmente de 10 % à chaque palier de 1 000 mètres.
La réverbération est aussi accentuée. La neige répercute environ 80 % du rayonnement solaire. C’est 80 fois plus que l’herbe ! Ne pas protéger vos yeux, c’est aussi vous exposer à l’ophtalmie des neiges : une brûlure superficielle de la surface oculaire due à une surexposition aux rayons UV qui diminue vos capacités visuelles et peut être très douloureuse.

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok