Lumière sur votre santé

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Mieux manger, faire du sport, dormir suffisamment… Quand il s’agit de prendre soin de sa santé, notre premier réflexe n’est pas de s’offrir un bain de lumière. Pourtant, la lumière nous est essentielle : l’alternance jour - nuit régule notre horloge biologique depuis le début de l’humanité et nos yeux sont au cœur de ce processus. Vitalité, humeur, immunité, sommeil… Les bienfaits de la lumière sont immenses, quand son impact ne s’avère pas contre-productif : dossier.

Toute lumière n’est pas visible

Pour bien comprendre la lumière, il faut commencer par un petit cours de physique. Aussi étrange que cela puisse paraître, la lumière, que nous associons naturellement à ce que l’on voit, peut être invisible.
La lumière que nous percevons grâce à nos yeux ne représente en effet qu’une infime partie des rayonnements qui existent dans l’univers. Dans leur ensemble, les lumières visibles et invisibles constituent ce que l’on appelle le spectre électromagnétique.

La lumière visible :

Elle est l’ensemble des rayonnements électromagnétiques perceptibles par l’œil humain. On sait en observer le détail grâce à la décomposition de la lumière blanche (merci Newton !) qui s’étend du rouge au violet, en passant par l’orange, le jaune, le vert, le bleu ciel et le bleu marine : les fameuses 7 couleurs de l’arc-en-ciel.

La lumière invisible : 

Elle représente la plupart des autres rayonnements de l’univers, qui sont invisibles à l’œil humain et dont vous avez déjà à minima entendu le nom : infrarouges, ultraviolets, rayons X et rayons gamma. Côté santé, les ultraviolets et les rayons X nous concernent particulièrement. Situés juste à côté du violet dans le spectre électromagnétique (d’où leurs noms), les UV ne sont pas complètement absorbés par l’atmosphère, d’où l’effet de bronzage et le danger qu’ils peuvent avoir pour notre santé à trop forte dose. Les rayons X sont, eux, intégralement stoppés par l’atmosphère. Mais leur énergie est assez grande pour qu’ils traversent tous les tissus du corps humain, sauf les os, ce qui est apparu très utile en médecine pour réaliser des radiographies. 

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok